La vie communautaire

La communauté de DKL est née d'un but commun des pratiquants qui consiste à mettre en œuvre l'activité du Dharma et contribuer ainsi au bienfait des êtres.

Les relations entre les pratiquants sont ouvertes et chaleureuses dans l'engagement de chacun à poursuivre sa pratique personnelle.

Chaque lama ou droupla exerce des responsabilités au sein de la communauté, telles que : rituels, enseignements, direction des retraites, accueil, école d'art, service funéraire, gestion, administration, comptabilité, traductions, intendance, travaux de construction, entretien des locaux, etc. Tous participent aux différentes tâches domestiques de la vie quotidienne, et partagent leurs journées entre l'accomplissement de leurs engagements de travail et leur pratique spirituelle personnelle.

 

Chacun dispose d'une chambre individuelle avec la possibilité de prendre ses repas en collectivité. Il participe financièrement au fonctionnement de la communauté.

La communauté monastique est non seulement étroitement liée à la communauté des laïcs qui s'installe autour du centre pour pratiquer et contribuer à son activité, mais aussi à tous ceux et celles, vivant dans différents pays, qui souhaitent obtenir un soutien sur leur chemin vers l'éveil. Dans le souci de préserver l'esprit altruiste enseigné par le Bouddha, tous les enseignements sont dispensés gratuitement.

 

C'est par gratitude envers la richesse spirituelle transmise par nos maîtres que le Dharma est offert pour le bien de tous. Chaque personne mettant en pratique les enseignements de façon sincère, contribue pour sa part à la pérénité du Dharma.